Liberté: Au coeur du Noël philanthropique

Soumis par francoispelletier le sam 25/11/2017 - 21:35
Six développeurs assis dans une salle de classe avec leur ordinateur portable

Nous sommes en plein coeur du Noël philanthropique. On vous promet des reçus fiscaux par ici et par là et votre employeur a sûrement un programme de dons corporatif. C'est super !

Mais de l'autre côté de ce monde déductible d'impôts, il y a aussi les groupes internationaux et ceux qui sont trop petits pour avoir les moyens d'être reconnus officiellement par le gouvernement (c'est vraiment une grosse paperasse à remplir, et ça coûte des centaines de milliers de dollars à administrer) qui font une super job et qui, à cause de lois fiscales désuètes, ne peuvent pas vous faire ce beau reçu d'impôts.

Parmi ces groupes, il y a la Free Software Foundation. Fondée par Richard Stallman pour soutenir le projet GNU, qui allait devenir GNU/Linux, x'est une équipe qui travaille sans relâche depuis plus de 30 ans à faire la promotion de l'informatique libre. Ils sont basés à Boston, mais sont présents partout dans le monde. On estime que 90% du code exécuté sur les ordinateurs de la planète proviennent du projet GNU/Linux.

De nos jours, on peut considérer que les libertés fondamentales sont bien respectées, grâce à la philosophie "Open Source". Mais il demeure la dimension éthique. On accumule des tonnes de données sur tous les aspects de votre vie et on vous espionne de plus en plus partout. Mais on ne sait pas ce qui est fait avec ces données. Les réseaux sociaux manipulent notre perception du monde avec des algorithmes secrets. Les agences de voyages, les boutiques en lignes et les assureurs (oui, certains font ça) manipulent les prix selon votre comportement et votre élasticité, à savoir votre capacité à avaler la plus grosse pilule possible. Mais la recette est secrète.

Les livres que vous achetez sur Amazon ou autre libraire virtuel, ainsi que presque tout le contenu que vous "streamez" est rempli de mécanismes-espions et de verrous numériques, appelés les DRM. Vous n'avez plus de copie physique de ce matériel numérique et encore pire, le contenu peut être modifié et censuré même après avoir l'acheté. Comme si Amazon venait chez vous arracher des pages de vos livres.

La FSF a pour rôle de défendre les utilisateurs de l'informatique contre les abus de l'oligopole informatique, appelés communément les GAFAM, et de vous aider à mieux protéger vos données et vos libertés.

Assez dit ! Le lien: https://my.fsf.org/join?pk_campaign=gg2&pk_kwd=joinrec

Source photo: Free Software Foundation